aleatoire17.jpg

 

De l'usage du bois ou des prouesses

méconnues des constructeurs

de l'Égypte antique.

(F. Monnier)iroukaptah(osirisnet)Karnak: restitution des mats (F. Monnier)

Conférence de Mme F. Laroche-Traunecker

Architecte et égyptologue

Lorsqu’on évoque les monuments d’Égypte ancienne, on pense surtout aux pyramides et aux temples, bien conservés parce qu’ils sont en pierre. Les murs d’enceinte en brique crue ont également résisté aux intempéries, dans ce pays où les pluies sont rares.

On ne pense pas aux constructions en bois qui, au contraire, ont complétement disparu, brûlées ou remployées.

Pourtant, il est bien évident que les enceintes de plusieurs mètres d’épaisseur et les temples dont l’accès était réservé au personnel officiant étaient fermés par de nombreuses et robustes portes en bois. Leurs dimensions, en particulier leurs hauteurs, pouvaient être impressionnantes. Celles des mâts à oriflammes dressées devant les pylônes des temples l’étaient encore plus : ils pouvaient atteindre plus de 40 m de haut. Ne disposant pas dans leur pays d’arbres assez grands, les anciens Égyptiens, ont réalisé des exploits pour s’en procurer et les mettre en œuvre.

Nous parlerons d’arbres, de moyens de transport et de constructions en bois peu connues, rarement étudiées ou même totalement inédites.