kk09.jpg

 

 Blm Karlsruhe Ramses

Au Badisches Landesmuseum de Karlsruhe

Ramsès — Le nom du plus puissant des pharaons est aussi emblématique de l’Égypte que les pyramides. Selon la légende, il engendra plus d’une centaine d’enfants et se faisait aduler comme un dieu de son vivant. Le Badisches Landesmuseum de Karlsruhe est le premier musée allemand à lui consacrer une grande exposition temporaire.

Le règne de Ramsès II dura soixante-six ans et fut ainsi le plus long de l’Égypte ancienne. Alors que le pays était en crise depuis plusieurs décennies à l’avènement du pharaon, il connut un âge d’or culturel et économique lorsque ce dernier mourut. Son habileté diplomatique est attestée par le plus ancien traité de paix de l’Histoire, qu’il signa avec les Hittites, peuple originaire d’Anatolie, après la célèbre bataille de Kadesh. Afin d’exalter le pouvoir impérial, Ramsès ordonna des constructions monumentales telles que le temple d’Abou Simbel, le Ramesséum de Thèbes ou encore les colonnades du temple de Louxor.

L’exposition Ramsès du Badisches Landesmuseum s’efforcera de rendre cette monumentalité au moyen de maquettes et de mises en scène surdimensionnées. Elle présentera des pièces dont certaines n’ont jamais été exposées auparavant, notamment des statuettes de dieux étrangers ou des cadeaux fastueux du pharaon à ses voisins. Certains proches du roi-dieu, comme son fils Khâemouaset ou son épouse Néfertari, seront par ailleurs évoqués grâce à des objets retrouvés dans leur tombe. De plus, l’exposition fera le point sur les dernières fouilles effectuées sur le site de Pi-Ramsès (« maison de Ramsès »), la capitale fondée par le pharaon.

Présentant Ramsès en famille, en chef militaire, en pharaon, en maître d‘ouvrage et en tant que dieu, l’exposition offrira ainsi une vue globale sur une personnalité fascinante et son époque.