kv9-7.jpg

 

 HATHOR SORTANT DE LA MONTAGNE

ÉVOLUTION D’UN MOTIF ICONOGRAPHIQUE
THÉBAIN DEVENU UNE RÉFÉRENCE FUNÉRAIRE
AU NOUVEL EMPIRE

Dîner-conférence de 
Melle MATHILDE BASTIEN

Étudiante de master II en égyptologie

Hathor sortant de la montagne TT 341 W

Une vache sort d’une montagne pour prodiguer
réconfort et soin au défunt qui lui fait face.
Il s’agit d’Hathor, déesse nourricière et funéraire,
venue accueillir un Égyptien
sur le seuil du monde des morts.

   Devenu le chapitre 186 de clôture du livre des morts, ce motif iconographique nous permet d’observer à l’échelle du Nouvel Empire comment une référence funéraire naît, est diffusée et s’enrichit . A partir de l’étude d’un corpus de cinquante-huit références à Hathor sortant de la montagne, nous avons tenté de redessiner son itinéraire : des temples de Deir el-Bahari aux confins de l’Egypte à la frontière nubienne, de l’exaltation du pouvoir royal à la survie dans l’au-delà, de la statuaire cultuelle aux parois des tombes privées. A la croisée d’un répertoire mythologique hérité des époques antérieures et d’une esthétique innovante, « Hathor sortant de la montagne » laisse entrevoir une relation renouvelée des Égyptiens à leur environnement.